Rick Dangerous

Informations

Jeu : Rick Dangerous
Support : Atari ST
Année : 1989
Créateur : Core Design
Éditeur: Rainbird Software

Présentation

Rick Dangerous
Rick Dangerous

 

Je suppose que vous connaissez Indiana Jones. Eh bien, à coté de Rick Dangerous, il n’est qu’un enfant de choeur. Rick est un aventurier, un vrai, un dur à cuir, rien ne lui fait peur. J’espère que vous serez à la hauteur de la tache qui vous attend.

Rick dangerous est un jeu de plateforme assez bien conçu mais ô combien difficile. Rares sont ceux à l’avoir fini sans l’éternel système de vie infini. Vous allez en effet devoir parcourir différent tableaux dans divers environnement (temple inca, tombeau égyptien, chateau occidental,…) en évitant les autochtones inamicaux à coup de flingue et de dynamites. Mais la principale difficulté ne viendra pas de là mais surtout des différents pièges. Si vous débarassez des ennemis ne se révélera pas trop dur, les pièges, eux, seront beaucoup plus dur à éviter. Un pas de travers et vous entendrez son éternel cri « Wouaaaaaaaaaaaaaaah ». Il vous faudra donc de la persévérance pour en voir le bout (et accessoirement les vies infinies).

Malgré sa difficulté (je crois que c’est le jeu le plus fourbe et sadique que j’ai pu faire jusque là), ce jeu reste un must à essayer.

Les contrôles sont simples : la direction haut permet de sauter ou de grimper, bas de se baisser et diagonale-bas de ramper.
Le bouton associé à une direction permet d’utiliser l’arsenal de Rick : haut pour tirer une balle, bas pour poser une bombe et gauche ou droite pour frapper avec un bâton (ce qui a pour effet de paralyser ses ennemis un bref instant).

Une caractéristique universellement reconnue par les fans du jeu est sa difficulté. En effet, les niveaux fourmillent de pièges souvent dissimulés ou pratiquement impossible à éviter (herses s’abattant sans prévenir, pics cachés par le scrolling vertical, flèches empoisonnées jaillissant d’un seul coup…). De plus, il n’y a qu’une quantité très limitée de vies, et lorsque toutes celles-ci sont épuisées le joueur doit recommencer le niveau depuis le début. De même, la quantité de bombes et de balles dont dispose Rick diminue très vite. On récupère des munitions dans des caisses. Le personnage réapparaît donc après chaque mort normalement au dernier checkpoint.

La progression oblige non seulement à avoir de bons réflexes, mais aussi à procéder par essai/erreur jusqu’à connaître par cœur la disposition des pièges du niveau.

Si vous pensiez que la difficulté dans Rick Dangerous 2 était au sommet, essayez ce premier volet et vous reverrez votre jugement très rapidement.
Si beaucoup de sites mettent Ghosts’n Goblins en tête des jeux difficiles, Rick Dangerous est loin devant par son sadisme dans les pièges qui ne peuvent être éviter à moins de tous les connaitre par cœur. Et la difficulté est là. Il vous faudra mourir une première fois obligatoirement pour revenir et passer au piège suivant.

 

Les captures d’écran

Rick Dangerous : Impression d'écran 1Rick Dangerous : Impression d’écran 1
Rick Dangerous : Impression d'écran 2Rick Dangerous : Impression d’écran 2
Rick Dangerous : Impression d'écran 3Rick Dangerous : Impression d’écran 3
Rick Dangerous : Impression d'écran 4Rick Dangerous : Impression d’écran 4
Rick Dangerous : Impression d'écran 5Rick Dangerous : Impression d’écran 5
Rick Dangerous : Impression d'écran 6Rick Dangerous : Impression d’écran 6
Rick Dangerous : Impression d'écran 10Rick Dangerous : Impression d’écran 10
Rick Dangerous : Impression d'écran 11Rick Dangerous : Impression d’écran 11
Rick Dangerous : Impression d'écran 12Rick Dangerous : Impression d’écran 12
Rick Dangerous : Impression d'écran 13Rick Dangerous : Impression d’écran 13
Rick Dangerous : Impression d'écran 14Rick Dangerous : Impression d’écran 14
Rick Dangerous : Impression d'écran 15Rick Dangerous : Impression d’écran 15
Rick Dangerous : Impression d'écran 16Rick Dangerous : Impression d’écran 16
Rick Dangerous : Impression d'écran 17Rick Dangerous : Impression d’écran 17
Rick Dangerous : Impression d'écran 18Rick Dangerous : Impression d’écran 18
Rick Dangerous : Impression d'écran 19Rick Dangerous : Impression d’écran 19
Rick Dangerous : Impression d'écran 20Rick Dangerous : Impression d’écran 20
Rick Dangerous : Impression d'écran 21Rick Dangerous : Impression d’écran 21
Rick Dangerous : Impression d'écran 22Rick Dangerous : Impression d’écran 22
Rick Dangerous : Impression d'écran 23Rick Dangerous : Impression d’écran 23
Rick Dangerous : Impression d'écran 24Rick Dangerous : Impression d’écran 24
Rick Dangerous : Impression d'écran 25Rick Dangerous : Impression d’écran 25
Rick Dangerous : Impression d'écran 26Rick Dangerous : Impression d’écran 26
Rick Dangerous : Impression d'écran 27Rick Dangerous : Impression d’écran 27
Rick Dangerous : Impression d'écran 28Rick Dangerous : Impression d’écran 28
Rick Dangerous : Impression d'écran 29Rick Dangerous : Impression d’écran 29
Rick Dangerous : Impression d'écran 30Rick Dangerous : Impression d’écran 30
Rick Dangerous : Impression d'écran 31Rick Dangerous : Impression d’écran 31
Rick Dangerous : Impression d'écran 32Rick Dangerous : Impression d’écran 32

Les vidéos


Tout le jeu

Fichier Rom du jeu

Rick 800.00 KB 43 downloads

...

Sauvegardes du jeu

Rick Dangerous 424.94 KB 21 downloads

...

3 commentaires

  1. Barok dit :

    Ce jeu est une merveille. Sa difficulté ne rebute pas au contraire. J’y ai beaucoup joué et je suis sur que ce dernier m’a aidé à développer ma mémoire (apprendre le parcours par coeur) et ma persévérité (refaire X fois le même parcours jusqu’au sans faute).
    Je ne sais pas si c’est dans le 1 ou le 2 (ou les 2 ?) mais en terminant à la suite les 4 premiers niveaux, on avait un 5eme inédit.

    • Greenlog Greenlog dit :

      C’est dans le 2 où le dernier niveau n’était accessible que en finissant les 4 premiers niveaux dans la même partie. Le nom du niveau était grisé sinon.
      Autant dire que je ne l’ai jamais vu ce cinquième niveau jusqu’à il y a peu en faisant cette vidéo. Je manquais, à l’époque, de stratégie pour avancer entre les pièges.

  2. Snow Snow dit :

    C’était un sacré jeu. Un jeu pour gamers comme on n’en fait plus.
    Etant assez mauvais à ce style de jeu, j’ai usé et abusé du trainer fourni avec la version « non officielle ».
    Du reste, cela m’a permis de m’entraîner et de finir par le faire à la dur.
    Maintenant, avec STeem et la possibilité de sauvegarder quand on veut, c’est nettement plus accessible, et il m’arrive de me replonger dans ce jeu mythique.
    Un must assurément !