Ivanhoe

Informations

Jeu : Ivanhoe
Support : Atari ST
Année : 1989
Créateur : Ocean
Éditeur: Ocean

Présentation

Xxxxxx
Ivanhoe

 

L’histoire reste bien évidemment un prétexte au grand défouloir qui vous attend : le Roi Richard a été emprisonné et vous seul pouvez le sauver. On a vu mieux dans le genre (d’habitude on a droit au moins à une princesse à secourir) mais là ne réside pas l’intérêt d’Ivanhoe.

L’écran du titre et les premières images annoncent la couleur : malgré les piètres performances graphiques de l’Atari ST (une résolution de 320*200 en 16 couleurs parmi une palette de 512 teintes), c’est fichtrement beau. On se surprend à essayer de compter le nombre de couleurs à l’écran tellement les dégradés de couleurs paraissent fluides. Ce style graphique tranche singulièrement avec les productions à l’aspect plus adulte que l’on peut trouver quelquefois sur Megadrive par exemple. Ici, les développeurs d’Ocean France (qui font pour la plupart partie, à l’époque, de Delphine Software) ont fait le choix d’un style un peu bande dessinée (marqué par le style de l’illustratrice Michèle Baque, qui a aussi travaillé sur Operation Stealth). N’espérez pas retrouver des personnages charismatiques à la Turrican ou à la Strider mais au contraire un rendu beaucoup plus « européen », en rondeur mais loin toutefois de ce à quoi les Japonais nous ont habitué. Au final le rendu est tout bonnement parfait.

Faute d’originalité, l’aspect graphique reste toujours un élément majeur dans ce type de jeu mais le principal maître mot ici reste l’action avec un grand A. En effet, le rythme reste très soutenu tout au long des niveaux et vous n’aurez aucun répit. Inutile de vouloir se reposer un peu les doigts une fois que vous aurez nettoyé l’écran… d’autres adversaires surgiront et vous attaqueront avec encore plus d’acharnement ! Ceux qui ont connu cette grande époque se souviendront de la simplicité des commandes de ce style de jeu. L’unique bouton du joystick est largement mis à contribution et au bout de quelques secondes, on peut déjà commencer à jouer ! Les déplacement du héros sont très simples : avancer, se baisser, sauter ou donner des coups d’épée. Vous pourrez aussi vous protéger avec votre bouclier que vous pourrez peut-être gagner au cours du jeu si vous faites preuve d’assez d’habilité en massacrant certains ennemis placés à des endroits stratégiques.

Au fur et à mesure qu’on avance dans le jeu on a accès à une carte qui permet de déterminer sa progression. Ainsi, les niveaux sont assez classiques avec une bataille dans la forêt, un bateau pirate et un village. Esthétiquement, je le répète, c’est presque l’extase, mais le meilleur est à venir. En effet, bien qu’Ivanhoe soit un beat’em all très classique, il associe diverses phases de jeu très jouissives (excusez du peu). Celle qui va sans aucun doute mettre vos nerfs à rude épreuve est la course d’obstacles à cheval. Je tiens à attirer votre attention sur l’aspect technique de ce niveau : le ST peut théoriquement afficher 16 couleurs à l’écran mais grâce à une petite bidouille (issue probablement du monde de la démo), ici vous en avez plus du double ! Doublé d’un scrolling différentiel sur 3 plans et d’une musique très entraînante, ce niveau reste l’un des plus sympathiques du jeu.

Maîtriser sa monture et éviter les obstacles (rochers, troncs d’arbres…) ainsi que les projectiles d’un fakir sur son tapis volant (incroyable non ?), telle est votre mission. Ajoutez à cela une phase où, armé d’une lance de duel, vous devez toucher des boucliers afin de gagner un maximum de points tout en évitant une fois de plus une multitude d’obstacles, et vous comprendrez le challenge de folie qui vous attend ! Il est intéressant de constater que les développeurs n’ont pas privilégié le combat rapproché à tout prix et ont judicieusement mélangé les genres, comme l’esquive et l’adresse lors de la séquence du cheval ou la phase d’exploration contre la montre pure et dure dans le dernier passage du château (préparez une feuille de papier pour faire le plan).

Enfin, cerise sur le gâteau, entre chaque stage, on vous impose un duel dans une caverne souterraine avec un colosse (homme ou bête) armé d’une épée et (quelquefois) d’un bouclier, ce qui corse un peu plus les choses car il n’hésite pas à se protéger ! En cas de réussite, vous accumulez des points de vie ce qui est loin d’être négligeable vu la difficulté du jeu.

Ce jeu a tous les attributs qu’un bon jeu de plates-formes se doit de posséder. Les graphismes sont vraiment très bons et bien que le personnage soit un peu délicat à manier lors des sauts, l’action soutenue et l’originalité des stages (la course en cheval et le labyrinthe) en font une référence (à mon humble avis) sur les ordinateurs 16-bits de l’époque. Ne passez pas à coté de cette merveille car il est vraiment très plaisant à jouer, bien qu’il n’y ait que 5 stages en tout et pour tout. Sa difficulté reste suffisamment bien dosée pour qu’on accroche dès le premier coup d’épée.

 

Les captures d’écran

Ivanhoe : Impression d'écran 1Ivanhoe : Impression d’écran 1
Ivanhoe : Impression d'écran 2Ivanhoe : Impression d’écran 2
Ivanhoe : Impression d'écran 3Ivanhoe : Impression d’écran 3
Ivanhoe : Impression d'écran 4Ivanhoe : Impression d’écran 4
Ivanhoe : Impression d'écran 5Ivanhoe : Impression d’écran 5
Ivanhoe : Impression d'écran 6Ivanhoe : Impression d’écran 6
Ivanhoe : Impression d'écran 7Ivanhoe : Impression d’écran 7
Ivanhoe : Impression d'écran 8Ivanhoe : Impression d’écran 8
Ivanhoe : Impression d'écran 9Ivanhoe : Impression d’écran 9
Ivanhoe : Impression d'écran 10Ivanhoe : Impression d’écran 10
Ivanhoe : Impression d'écran 11Ivanhoe : Impression d’écran 11
Ivanhoe : Impression d'écran 12Ivanhoe : Impression d’écran 12
Ivanhoe : Impression d'écran 13Ivanhoe : Impression d’écran 13
Ivanhoe : Impression d'écran 14Ivanhoe : Impression d’écran 14
Ivanhoe : Impression d'écran 15Ivanhoe : Impression d’écran 15
Ivanhoe : Impression d'écran 16Ivanhoe : Impression d’écran 16
Ivanhoe : Impression d'écran 17Ivanhoe : Impression d’écran 17
Ivanhoe : Impression d'écran 18Ivanhoe : Impression d’écran 18
Ivanhoe : Impression d'écran 19Ivanhoe : Impression d’écran 19
Ivanhoe : Impression d'écran 20Ivanhoe : Impression d’écran 20
Ivanhoe : Impression d'écran 21Ivanhoe : Impression d’écran 21
Ivanhoe : Impression d'écran 22Ivanhoe : Impression d’écran 22
Ivanhoe : Impression d'écran 23Ivanhoe : Impression d’écran 23
Ivanhoe : Impression d'écran 24Ivanhoe : Impression d’écran 24
Ivanhoe : Impression d'écran 25Ivanhoe : Impression d’écran 25
Ivanhoe : Impression d'écran 26Ivanhoe : Impression d’écran 26
Ivanhoe : Impression d'écran 27Ivanhoe : Impression d’écran 27
Ivanhoe : Impression d'écran 28Ivanhoe : Impression d’écran 28
Ivanhoe : Impression d'écran 29Ivanhoe : Impression d’écran 29
Ivanhoe : Impression d'écran 30Ivanhoe : Impression d’écran 30
Ivanhoe : Impression d'écran 31Ivanhoe : Impression d’écran 31
Ivanhoe : Impression d'écran 32Ivanhoe : Impression d’écran 32
Ivanhoe : Impression d'écran 33Ivanhoe : Impression d’écran 33
Ivanhoe : Impression d'écran 34Ivanhoe : Impression d’écran 34
Ivanhoe : Impression d'écran 35Ivanhoe : Impression d’écran 35
Ivanhoe : Impression d'écran 36Ivanhoe : Impression d’écran 36

Les vidéos


Tout le jeu

Fichier Rom du jeu

Ivanhoe 800.07 KB 13 downloads

...