Flood

Après le succès retentissant de Populous, tout le monde attendait le nouveau logiciel de l’équipe Bullfrog. Et même si Flood tranche radicalement sur ce dernier, il faut avouer que nous ne sommes pas déçus! Cette fois-ci il s’agit d’un jeu de tableaux dans lequel le joueur doit mener Quiffy, le nom du personnage, à travers 42 (eh oui!) niveaux se décomposant de la façon suivante : 36 niveaux dits « normaux » et 6 légèrement plus durs.

Le fétiche maya

Le Fétiche Maya est un jeu d’aventure/action sur Atari ST. En tant qu’explorateur intrépide, vous devez plonger dans la jungle sauvage Yucatan pour trouver le mystérieux fétiche Maya. Avant de partir, vous devez convenablement vous équiper en achetant de nombreux outils. Deux modes sont disponibles : un mode plates-formes et un mode 3D lorsque vous conduisez une Jeep.

Tangram

Ce jeu vous propose un puzzle d’origine Chinoise. Vous devez reconstituer une figure géométrique plus ou moins compliquée à l’aide de quelques figures plus simples : triangles de différentes tailles, carré ou losange.
Chacune de ces figures n’existe qu’en nombre limité en fonction du tableau concerné et seule une observation attentive vous permettra de déduire la position de chaque pièce.

Outzone

Outzone est un jeu d’action / stratégie développé par Lankhor en 1991. Dans ce jeu, le joueur contrôle un vaisseau spatial dont le rôle est d’escorter et de protéger un plus petit vaisseau.
Le petit vaisseau spatial se déplace à une vitesse constante et faible en arrièrede l’aéronef du joueur, ce dernier doit détruire ou éviter les obstacles.

Operation Jupiter

Alors que les simulations de commandos antiterroristes font désormais la fortune de certains éditeurs, il est important de souligner qu’Infogrames avec son Opération Jupiter fut le pionnier. Swat de Sierra, Rainbow Six et Rogue Spear d’Ubi Soft, ou encore Counter Strike sont autant de jeux qui vous mettent dans la peau de ces troupes d’élites américaines prêtes à intervenir dès qu’une situation l’exige. Mais en 1988, c’est dans la peau d’un gendarme français de l’unité du GIGN (licence officielle) qu’il vous revient de neutraliser les otages. Pour une fois qu’on incarne un héros bien de chez nous !